Cinq moyens de faire avancer votre carrière en journalisme après une perte d’emploi

par Stéphanie Fillion
9 juin 2020 dans Couvrir le COVID-19
Une jeune femme travaille

Malgré le fait que la pandémie ait créé un énorme besoin d’information et de journalisme de qualité, elle a aussi bouleversé le modèle de financement du journalisme et déséquilibré l’économie mondiale. Le monde des médias n’a donc pu éviter de faire partie de la vague de licenciements des derniers mois.

Si, comme des milliers de journalistes, vous avez perdu votre emploi à cause de la pandémie, voici quelques moyens de faire avancer votre carrière en ce temps de crise. La perte d’un emploi vous donne une ressource rare : le temps. Vous pouvez donc profiter de ce moment difficile pour faire des choses que vous n’auriez habituellement pas le temps de faire dans votre routine quotidienne.

1. Candidater pour un prix de journalisme

Il n’y a rien de tel dans une carrière de journaliste que de recevoir une reconnaissance de ses pairs. Postuler à un prix de journalisme prend du temps et doit être fait avec soin, puisque les candidatures sont nombreuses et la compétition est forte, et cette période de transition vous permet de faire exactement cela ! Par exemple, vous pourriez voir votre travail reconnu si vous avez travaillé sur un projet innovateur en France. Certaines associations de journalisme, comme la Online News Association, ont même retardé la date butoir de candidature à cause de la crise, c’est donc une chance à saisir si vous ne l’avez déjà fait ! Certaines organisations ont aussi créé de nouveaux prix pour reconnaître le travail de journalistes couvrant la pandémie.

2. En apprendre plus sur le journalisme et la pandémie

Couvrir la pandémie représente un défi unique, tant du côté technique que scientifique et politique. Acquérir de nouvelles connaissances de la part de professionnels de ces milieux représente une aide indispensable pour faire votre travail ou votre futur travail ! IJNet organise régulièrement des webinaires qui vous donnent des outils pour vous aider à mieux couvrir la pandémie et trouver des angles différents à explorer. Jusqu’à présent, l'ICFJ (ndlr : la structure qui porte IJNet et IJNet en français) a publié plus de 250 articles liés à la pandémie. Par exemple, vous pouvez en apprendre plus sur différents styles de journalisme, comme le journalisme d’impact, ou encore une liste de mots nécessaires à connaître pendant ce temps de crise.

3. Faire de la pige

Le style de vie des journalistes pigistes n’est pas pour tous, mais il n’y a rien de plus bénéfique pour un portfolio que d’être publié dans différents médias. Il y a un besoin accru d'information pendant la pandémie, et c’est donc une occasion en or de publier votre travail à l’international. N’hésitez pas non plus à sortir des sentiers battus, et à chercher des médias spécialisés sur les sujets qui vous intéressent. Si vous ne savez pas par où commencer, voici comment proposer des sujets à des organisations de nouvelles. IJNet publie aussi régulièrement des demandes d’organisations qui cherchent de nouveaux journalistes et sujets à la pige.

4. Acquérir de nouvelles compétences

Toujours rêvé d’avoir votre propre balado ? Toujours voulu devenir vidéojournaliste ? C’est le moment idéal ! De nos jours, il ne suffit plus d’écrire de belles proses pour avoir du succès en journalisme, et certaines compétences techniques sont grandement en demande. Profitez donc de cet entre-deux dans votre carrière pour en apprendre de nouvelles! Pour ce faire, surveillez la section "Boîte à outils" d’IJNet, qui est une mine d’or d’information en la matière ! Le 17 Juin, le National Press Club offre une formation gratuite sur le design graphique. Pour les journalistes qui rêvent depuis longtemps de fonder leur propre entreprise de presse, la section vous donne aussi de l’information sur où commencer. Pour ceux qui ont déjà leur propre entreprise, voici comment diriger et accompagner votre équipe en temps de crise.

5. Soumettre sa candidature pour des bourses d’études ou encore des fonds d’urgence

Une manière d’aider votre carrière pendant que vous cherchez un emploi peut être de retourner à l’école ou encore recevoir une bourse pour réaliser un nouveau projet. Les journalistes provenant de pays en développement peuvent obtenir une bourse pour des programmes en journalisme aux Pays-Bas. En Ukraine, les organisations de nouvelles peuvent s'inscrire pour espérer recevoir du financement pour créer des reportages sur l’impact de la pandémie. Au Brésil, les organisations peuvent candidater et recevoir du financement pour des reportages portant sur la santé publique. En Amérique du nord, la Society of Professional Journalists a lancé un fond d’urgence pour les journalistes dans le besoin. Suivez la page de IJNet pour rester à jour sur les événements dans le monde du journalisme à venir.

Consultez régulièrement le site francophone d’IJNET puisque notre équipe réactualise chaque semaine une liste d’emplois disponibles dans la langue de molière partout sur la planète.


Photo Christina @ wocintechchat.com sur Unsplash