Cinq conseils aux médias locaux pour couvrir la vaccination contre le COVID-19

parJeferson Batista
15 avr 2021 dans Couvrir le COVID-19
Deux boîtes réfrigérantes pour transporter les vaccins

Les actualités concernant les vaccins contre le COVID-19 et les campagnes de vaccination ont fait la une des médias du monde entier. Malheureusement, les grands médias nationaux et internationaux omettent souvent d'inclure dans leur couverture des reportages sur les petites villes et communautés situées en dehors des grandes agglomérations.

Dans une période comme aujourd'hui où l'information peut sauver des vies, il est important de montrer comment les problèmes mondiaux affectent la vie locale.

En 2019, avant même la pandémie, l'hésitation face à la vaccination a été répertoriée par l'Organisation mondiale de la santé comme l'une des 10 principales menaces pour la santé mondiale. "Jamais les gens ne se sont autant intéressés à l'origine des vaccins ou à la manière dont les essais cliniques ont été effectués. Aujourd'hui, nous devons couvrir ces questions, et faire du journalisme scientifique", déclare la journaliste Alice de Souza, coordinatrice d'Énois, une organisation non gouvernementale qui délivre des informations locales aux communautés peu couvertes par les médias au Brésil.

Les médias locaux peuvent répondre aux préoccupations spécifiques des habitants, comme la date à laquelle le vaccin sera disponible dans leur quartier, comment s'assurer qu'ils seront les prochains à en bénéficier, comment se déroulent les campagnes de vaccination, etc. Les journalistes locaux doivent également s'appuyer sur la science pour produire des articles pertinents, directs et centrés sur l'humain à destination des personnes vivant dans des déserts d'information.

Pour les aider dans cette tâche, nous avons compilé une liste de conseils à l'intention des médias qui couvrent directement les quartiers et les communautés locales. Ces conseils ont été donnés lors de l'événement "Comment parler des vaccins à votre public", organisé par Énois. Y ont participé Jéssica Pires, journaliste pour Redes da Maré et AMaréVê dans les favelas de Maré à Rio de Janeiro, et la journaliste Ana Ávila, responsable éditoriale pour Sul21, à Porto Alegre. Énois a également publié un guide en portugais sur ce sujet.

1)  Échangez avec vos publics

Les gens se posent beaucoup de questions sur les vaccins. Assurez-vous que votre contenu y répond.

Soyez donc attentif à ce que votre public dit sur les réseaux sociaux. Sul21 a un salarié dédié à la veille de ces plateformes, a expliqué Mme Ávila. Cela a permis à la rédaction de comprendre les besoins des lecteurs.

[Lire aussi : Conseils pour parler de l'hésitation à la vaccination]

 

"Le processus d'écoute est entièrement intégré à notre travail", ajoute Mme Pires. "Nous sommes très proches de membres de la communauté, des personnes qui travaillent à Rede da Maré et qui parlent du coronavirus directement aux habitants [de la favela]. Ils nous aident à trouver des sources et à diffuser le contenu."

2) Identifiez les canaux de diffusion les plus efficaces

Il ne sert à rien de diffuser du contenu important sur les vaccins sur une plateforme de streaming si votre public a du mal à se connecter à Internet.

Maré de Notícias a créé un podcast pour parler des questions liées à la pandémie, notamment des campagnes de vaccination. Pour faciliter l'accès au contenu, les épisodes, en plus d'être diffusés sur des plateformes de streaming, sont transmis sous forme de fichiers audio sur WhatsApp, ce qui permet d'atteindre les personnes qui ne disposent pas d'une connexion Internet fiable. Certaines entreprises locales diffusent également les fichiers audio sur les haut-parleurs qu'elles ont sur place, ce qui permet d'atteindre les résidents qui n'ont pas Internet.

Sul21 a créé des groupes WhatsApp pour diffuser son contenu, dont un canal consacré au COVID-19. La rédaction a également organisé des événements en direct. Ces efforts ont permis d'augmenter le nombre de lecteurs, a expliqué Mme Ávila, précisant au passage qu'auparavant, Sul21 diffusait ses papiers de manière plus traditionnelle.

3) Mettez en avant des sources locales

L'intégration de la voix des habitants peut considérablement enrichir les reportages sur les campagnes de vaccination.

Les gens veulent se voir représentés dans les médias. Entendre quelqu'un qui vit dans son quartier parler d'un sujet peut générer un sentiment d'identification, ainsi qu'un plus grand intérêt à consommer et partager vos contenus.

4) Adoptez le langage de votre public

Les experts en santé ne doivent pas être exclus de votre couverture. Pensez aux préoccupations de votre public lorsque vous décidez des questions à poser en interview. Utilisez un langage accessible dans vos reportages, sans sous-estimer la capacité de vos lecteurs à comprendre le contenu.

[Lire aussi : Conseils pour couvrir la sortie des vaccins contre le COVID-19]

5) Misez sur des sujets sous-traités

Réfléchissez à la manière dont des thèmes plus généraux peuvent être explorés localement. Sul21 essaie de trouver des sujets qui ne sont pas suffisamment traités par les médias traditionnels dans sa région, par exemple.

Pensez également aux partenariats et aux projets qui offriront un contenu novateur à votre projet de journalisme local. Quand tout le monde parle des vaccins, cherchez à combler les manques dans les informations.


Jeferson Batista est un journaliste brésilien et anthropologue. Basé à Campinas, à São Paulo, il travaille en tant qu'indépendant pour différents médias et écrit des papiers sur la science, la religion, la diversité et les droits humains.

Cet article a initialement été publié sur IJNet en portugais.

Image principale sous licence CC sur Flickr via Lúcio Bernardo Jr/Agência Brasília.