Nos conseils pour construire ses récits visuels en tant que dessinateur de presse

21 juil 2021 dans Sujets spécialisés
Un dessin

Face aux statistiques accablantes et aux gros titres dévastateurs, de nombreux journalistes ont été victimes d'épuisement professionnel en raison du stress lié au reportage sur le COVID-19. Parmi les nombreux formats médias produits par les journalistes pendant la pandémie, il en est un qui a été une source de soulagement et, parfois, d'humour : le dessin de presse.

Paul Adepoju, community manager du Global Health Crisis Reporting Forum de l'ICFJ, s'est entretenu avec Mike Asukwo, caricaturiste nigérian primé et chef du service graphique de Business Day, pour discuter du rôle des dessins de presse dans le récit et le reportage sur la pandémie. M. Asukwo est connu pour ses œuvres humoristiques qui incitent à la réflexion et qui abordent souvent des questions socio-politiques et des sujets liés au gouvernement nigérian.

 

 

"Un dessin est une source d'information très forte", affirme M. Asukwo. "Nous avons tendance à oublier beaucoup de choses qui se passent autour de nous, mais une fois [dessinées] sur une planche, elles restent dans notre mémoire en raison de l'imagerie choisie, des éléments présents et du support utilisé pour diffuser les dessins."

Selon M. Asukwo, les dessins de presse peuvent être interprétatifs, analytiques, divertissants et même prophétiques, en fonction des thèmes abordés. Voici quelques conseils pour les dessinateurs en devenir :

Définir son processus créatif

1) Choisir son sujet

Avant d'entamer la création d'une image, décidez de l'orientation de votre dessin.

"La première chose que je me demande, c'est de quoi je vais parler aujourd'hui", explique M. Asukwo. "Quelles sont les questions – et pas ce qui est à la mode – mais quelles sont les questions qui me touchent le plus, ou le grand public ?"

2) Choisir un angle

Une fois le sujet choisi, M. Asukwo détermine le point de vue de son projet. Pour ce faire, il doit tenir compte de l'opinion actuelle des gens sur le sujet et de son importance future.

Il n'y a aucune garantie que le public interprétera un dessin de presse de la manière dont l'artiste l'a voulue. Cependant, il peut décider des images qu'il diffuse dans le monde et de la manière de les partager. Tout comme les photojournalistes choisissent des angles, des éclairages et des profondeurs spécifiques pour leur travail, les dessinateurs doivent choisir l'angle qu'ils adopteront pour leur image et la manière dont ils le traduiront.

3) Prendre son crayon

En gardant à l'esprit le sujet et le point de vue choisi, concentrez-vous sur le graphisme et explorez les différentes façons de créer votre dessin. Il est plus facile de créer un produit final s'il y a plusieurs croquis parmi lesquels choisir.

Comment concevoir son dessin

Quelle que soit la popularité d'une idée ou d'un sujet, il est important que le dessinateur fasse ses propres recherches et découvre le "quoi" et le "comment" d'une source d'information. Il doit ensuite formuler son message en conséquence.

Les dessinateurs de presse ont la responsabilité de transmettre des informations au public par le biais de leurs images et d'éviter de diffuser des informations erronées. Les planches peuvent être des œuvres autonomes ou liées à des actualités plus importantes. Il est donc essentiel de tenir compte du contexte de ces histoires et de vérifier les faits.

"Parfois, il peut arriver de faire une erreur à cause de toute la désinformation qui circule. Il y a tellement de fausses informations, dont certaines qui semblent très authentiques... Alors soyez prudents", prévient M. Asukwo.

Attention aux biais

L'acte même de choisir le sujet en tant qu'artiste et reporter signifie prendre parti. "Un dessin découle de l'opinion d'un artiste", explique M. Asukwo. "Vous devez aborder l'histoire sous un angle particulier. Vous devez être à l'angle que vous choisissez. Vous avez fait vos recherches, vous savez comment il a affecté le public, vous savez comment il affecte votre lecteur. Vous avez pris cette décision, donc vous êtes déjà partial d'une certaine manière."

L'imagerie créée par un dessinateur doit également correspondre au message qu'il souhaite transmettre. Si une image dépeint un message négatif, l'artiste peut éviter d'utiliser des éléments tels que des couleurs plus vives et des dialogues animés pour éviter toute ambiguïté.

Les caricatures peuvent être utilisées comme des outils de plaidoyer et un bon dessinateur saura quand se servir de cet outil. Il n'existe aucun moyen d'effacer totalement les préjugés humains mais la meilleure approche pour créer un dessin de presse est de rester bien informé avant d'illustrer toute information destinée au public.

[Lire aussi : Conseils et outils pour filmer avec votre téléphone]

Outils pour dessiner

Les trois éléments-clefs d'un bon dessinateur sont la passion, les compétences artistiques et les compétences techniques, indique M. Asukwo.

Les dessins humoristiques peuvent être réalisés entièrement à la main ou à l'aide d'une tablette. Selon lui, le travail de M. Asukwo est généralement composé à 30 % de dessins manuels et à 70 % de dessins numériques. Il commence souvent par des croquis qui sont ensuite scannés et téléchargés sur un ordinateur, puis édités à l'aide de logiciels.

Les iPhones permettent aux utilisateurs de scanner des images via l'application "Notes" et de les transformer en versions numériques. Des programmes comme Adobe Photoshop ou Adobe Illustrator proposent des outils pour modifier les images. Illustrator gère les images vectorielles, ce qui permet généralement de créer les lignes épurées que préfère M. Asukwo, tandis que Photoshop fonctionne avec des images tramées, en manipulant chaque pixel individuellement.

Il n'existe pas de combinaison magique que chaque dessinateur devrait suivre. L'outil le plus facile à utiliser sera toujours un crayon et la meilleure pratique consiste à créer des lignes nettes qui transmettent un message clair.


Janat Batra est stagiaire en communication au sein de l'ICFJ et membre de la promotion 2021 du Dow Jones News Fund spécialisée en médias numériques.

Photo par Irene Strong sur Unsplash.