Les bonnes pratiques pour mener des interviews sur Zoom

parMarie Naudascher
22 avr 2021 dans Journalisme multimédia
Une personne écrit, près d'un microphone et d'un ordinateur

Depuis le début de la pandémie, il est devenu bien difficile pour les journalistes de réaliser leurs reportages. Beaucoup d'entre nous ont évité le travail en personne lorsque c'était possible et nous sommes rabattus sur le numérique.

Toutefois, nous devons continuer à faire des reportages, à proposer des sujets et à recueillir des informations. Nous avons beaucoup appris au cours de l'année écoulée et trouvé des moyens de couvrir des sujets à distance sans passer à côté des complexités du monde.

Les interviews virtuelles sont imparfaites mais nous avons compilé ici des conseils pour les mener en faisant preuve d'empathie, en préservant votre santé mentale et en écoutant le mieux possible ce que vos interlocuteurs ont à dire.

1) Évitez la visio si l'interview peut se faire par téléphone

L'écran est source de fatigue pour le sujet, comme le journaliste. Il n'est pas toujours nécessaire de se voir pour une interview.

2) Prenez 10 minutes avant l'appel pour vous créer l'environnement parfait

Si vous avez des enfants à la maison, par exemple, veillez à ce qu'ils soient occupés et calmes afin de vous sentir mentalement disponible pour écouter quelqu'un d'autre.

N'hésitez pas à vous entourer de ce qui vous rend plus disposé à écouter et entrer dans l'univers de votre source. Peut-être est-ce prendre une tasse de café, ou utiliser un espace de votre maison autre que votre bureau... Mais attention : n'oubliez pas votre casque ou vos écouteurs. L'objectif est de ne pas commencer l'entretien stressé.

3) Démarrez avec du positif

Vous pouvez démarrez la conversation avec des phrases comme :

  • "Je suis très heureux d'échanger avec vous"
  • "Je vous remercie de votre disponibilité" 
  • "Ravi de vous rencontrer."

Évitez de parler de choses négatives qui soulignent les difficultés techniques d'un entretien via Zoom.

4) Prévenez votre source de la durée de l'interview avant de démarrer

Qu'il s'agisse d'une discussion de 10 minutes ou d'un entretien plus complexe d'une demi-heure, il est préférable de discuter du temps nécessaire en amont, puis de nouveau au début de l'interview.

[Lire aussi : Nos conseils pour organiser un webinaire en direct sur Zoom]

5) Prévenez votre source si n'avez pas l'intention d'utiliser de photos ou d'extraits vidéos de votre visio

Cela les détendra et leur évitera de trop s'inquiéter de leur apparence physique.

6) Demandez à votre source de décrire son environnement. Posez des questions ouvertes lorsque c'est pertinent.

Voici quelques exemples de questions :

  • "Pouvez-vous décrire votre espace de travail ?"
  • "Comment vous sentez-vous lorsque vous travaillez à la maison ?"
  • "Quel coin de votre maison aimez-vous le plus ?"

Ce type de questions encourage les personnes interrogées à fournir des détails personnels que vous pourrez ajouter à votre papier. Par exemple, elles peuvent vous parler du dîner qu'elles vont préparer, d'une photo de famille intéressante, d'une fenêtre proche où l'air est frais et les oiseaux chantent, etc.

Comme nous perdons une partie de notre capacité d'observation en travaillant à distance, penser aux cinq sens et apporter ces précisions peut être utile pour "s'inviter" dans la maison de la personne.

7) Si la qualité d'enregistrement est mauvaise et que votre source ne peut pas aller ailleurs, dites-lui d'éteindre sa caméra. Si le contenu obtenu jusque-là est suffisant, écourtez la conversation.

Si vous avez besoin de plus de temps pour discuter avec votre source, vous pouvez continuer avec un appel téléphonique classique. Cela vous évitera de perdre du temps à discuter et tenter de résoudre les problèmes techniques.

8) Gérez les digressions de votre source. Réorientez la conversation si nécessaire.

Peut-être que votre source se sent perdue et parle plus que nécessaire pour expliquer un point. Vous pouvez lui dire : "je me souviens que vous disiez quelque chose de très important, pourriez-vous répéter cette partie ?". Vous pouvez également essayer de changer de sujet : "voulez-vous faire une petite pause ?"

[Lire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur les interviews vidéo à distance]

 

En tant que journaliste, vous avez également le droit de faire une pause. Vous pouvez en profiter pour respirer profondément, et vous concentrer sur ce qui est essentiel dans l'interview et revenir à vos objectifs. Posez-vous la question : "pourquoi est-ce que je parle à cette personne ?" et "qu'est-ce que seule cette personne peut me dire ?"

9) Avant de terminer, demandez à votre source si elle souhaite soulever un point important supplémentaire.

Ceci permet de leur faire comprendre que leurs paroles ont été entendues et respectées, tout en amenant l'interview naturellement à sa fin.

10) Dites quand vous arrêtez l'enregistrement et demandez à votre source si elle souhaite ajouter quelque chose de manière informelle.

Il est important d'établir un cadre et des limites clairs, même en virtuel.


Marie Naudascher est journaliste radio et travaille comme correspondante pour Europe 1 radio au Brésil.

Cet article a initialement été publié sur IJNet en portugais.

Image principale sous licence CC par Unsplash via Kelly Sikkema.