12 applis pour enregistrer ses interviews à distance

parDamian Radcliffe
19 août 2020 dans Journalisme multimédia
Enregistreur

Même si la plupart des journalistes préfèrent mener leurs interviews en face à face, en réalité, à l'heure du COVID-19, c'est rarement possible.

Des modifications de matériel ont permis aux journalistes de l'audiovisuel d'enregistrer des interviews tout en respectant les règles de distanciation sociale. Mais, sauf s'il est indispensable pour vous de mener une interview en personne, je vous conseillerais de ne pas le faire.

Comme le suggère la journaliste et responsable éditoriale basée à New York Jennifer Deseo, cela signifie que “tout le monde doit se comporter comme un journaliste audio”.

Comment enregistrer du son à distance et obtenir une belle qualité sonore ? Voici 12 outils que nous vous recommandons pour démarrer :

1) Voice Memo (pour synchroniser deux bandes son)

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais un des meilleurs outils pour enregistrer des interviews audio, même à distance, est une des fonctionnalités intégrées à votre téléphone : Voice Memo.

Avec cet outil, vous pourrez synchroniser deux bandes son différentes. Comme expliqué sur le site de Radio Canada : "Sur le principe du duplex, cette technique est ce qui se rapproche le plus d'un enregistrement en personne."

Pour [réussir cette tricherie sonore], la technique la plus simple est de parler avec votre interlocuteur via un ordinateur et leur demander de s'enregistrer via Voice Memo sur leur téléphone.

Une fois l'interview terminée, votre sujet vous envoie le fichier Voice Memo et vous vous chargez de monter cette bande en parallèle de vos questions, que vous aurez enregistrées séparément. Si fait correctement, le montage est imperceptible.

Comme conseillé par le centre des médias de USC Annenberg : “C'est un peu de travail en plus. Mais si vous expliquez à votre interlocuteur les bénéfices en qualité audio et leur détaillez les étapes à suivre, il ou elle sera compréhensif et coopérera.”

Sounds Good! d' Andrew Norton sur Vimeo.

                             

Les techniques de synchronisation n'ont pas beaucoup changé, même si nos téléphones ont évolué !

Les journalistes radio se servent de cette technique depuis des années. Avant les smartphones, ils auraient envoyé quelqu'un chez vous ou à votre bureau pour enregistrer votre bout de la ligne téléphonique.

D'ailleurs, les pigistes ont encore la possibilité d'être rémunérés pour aller enregistrer des duplex comme cela. Votre travail est simplement d'enregistrer le son d'un bout de la l'échange téléphonique, même pas de mener l'interview. #PasMal.

Conseil de pro : il vous faudra peut-être coacher votre sujet pour qu'il mette en place son téléphone correctement. Il doit être le plus près possible d'eux. Idéalement, il sera positionné à 15-20 centimètres de leur visage, juste devant eux ou sous leur menton, selon l'appareil dont ils se servent. Sinon, cette technique ne fonctionnera pas.

Si votre sujet est gêné à l'idée de tenir son téléphone pendant qu'il est interviewé, invitez-le à se lever, ou s'asseoir, à rester immobile et à placer le téléphone en face d'eux sur une pile de livres. Il oubliera vite qu'il est enregistré.

2) Enregistrer uniquement le son d'un appel Zoom call

Si vous passez votre vie sur Zoom, vous savez que lorsque vous enregistrez une réunion Zoom, vous recevez non seulement la vidéo, mais aussi une version de l'appel contenant uniquement le son.

Ce que beaucoup de gens oublient, c'est que Zoom permet également d'enregistrer des bandes audio séparées pour chaque participant à la conversation.

Une fois la réunion terminée et l'enregistrement traité, le dossier contenant les fichiers enregistrés incluera ainsi les bandes son individuelles, nommées d'après le nom de chaque participant enregistré. Vous pouvez ensuite vous servir de chacune de ces bandes séparément pour obtenir le meilleur son possible.

Image: via Zoom
Image par Zoom

3) Enregistrer sur Skype

Si vous vous servez encore de Skype, vous pouvez enregistrer vos appels Skype (chats vidéo inclus).

Business Insider vous explique comment le faire à partir de son ordinateur, alors que The Next Web vous détaille la courte procédure à suivre sur mobile.

[Lire aussi : Tout ce qu'il faut savoir sur les interviews à distance]

Deux points importants à noter : d'abord, lorsque vous démarrez l'enregistrement, tous les participants reçoivent une notification le leur indiquant sur leur écran. #PasDeSurprises.

Ensuite, sachez que votre enregistrement est disponible dans le cloud pendant 30 jours seulement. Après cela, il s'autodétruit. Prenez garde à bien télécharger vos fichiers avant cette date d'expiration.

4) Anchor

Cette application gratuite existe depuis quelques temps mais elle s'est faite remarquée lorsque Spotify l'a acquise en février 2019, en même temps que la société de production de podcasts Gimlet Media, [pour près de 340 millions de dollars US].

Selon son site, “Anchor est utilisée 1 fois sur 3 dans les nouveaux podcasts créés à travers le monde.” Mais pas besoin d'être podcasteur pour s'en servir. La même fonctionnalité peut être utilisée pour enregistrer des interviews à distance.

L'outil mis à jour Record With Friends permet à quatre personnes maximum de se joindre à une même conversation “depuis n'importe quel appareil, ordinateur ou mobile, avec ou sans compte Anchor”, pour un temps d'enregistrement allant jusqu'à deux heures.

5) Brancher votre téléphone à un enregistreur vocal

Si vous avez un enregistreur Zoom (à ne pas confondre avec l'appli de visioconférences), vous pouvez peut-être le connecter à votre téléphone.

Un avantage de ce système est que si vous branchez un micro à l'enregistreur pour enregistrer votre côté de l'interview, votre son sera meilleur que celui venant du téléphone de votre sujet.

Il vous faudra vous équiper pour utiliser cette technique, mais elle est possible même avec des appareils plus anciens.

Ceci est particulièrement utile si vous souhaitez diffuser cet audio. Les auditeurs peuvent accepter un son médiocre du côté du sujet interviewé. Cependant, le présentateur ou l'intervieweur doit toujours avoir une qualité de son équivalente, voire meilleure que celle de son sujet. Sinon, l'enregistrement paraît amateur.

Autres applis disponibles sur ordinateur ou sur mobile

Il y a énormément d'autres outils disponibles. Voici d'autres suggestions, dont plusieurs recommandées par des collègues du groupe Facebook Journalism Educators auquel j'appartiens :

6) Ringr (payant, mais avec une période d'essai gratuit de 30 jours)
7) Report-IT (payant, trois formules de pris) via NPR Training
8) Ferrite Recording Studio (gratuit) via The Journalist’s Toolbox
9) Rev Call Recorder (gratuit) via Laura Smith, University of South Carolina
10) Cleanfeed.net (versions gratuite et pro) via Abe Hefter, University of Hartford, Connecticut
11) TapeACall (gratuit)
12) Google Voice (gratuit) via Amara Aguilar, USC Annenberg, University of Southern California

Quel que soit votre média de prédilection, vous allez sûrement devoir enregistrer des interviews à distance dans le futur proche.

Heureusement, comme vous pouvez le voir, les journalistes ont plein d'outils à leur disposition pour le faire. Il est probable que vous en connaissiez déjà certains, même si vous ne vous en servez pas encore pour des interviews à distance.

Cette familiarité est un atout, notamment aujourd'hui, où chaque petite chose qui facilite la vie est la bienvenue.


Damian Radcliffe est professeur Carolyn S. Chambers de journalisme à l'Université d'Oregon, membre du Tow Center for Digital Journalism de l'Université de Columbia, un chercheur honoraire de l'école de journalisme, médias et études de la culture de l'Université de Cardiff et membre de la Royal Society for the Encouragement of Arts, Manufactures and Commerce (RSA).

Il anime également le podcast Demystifying Media, dans lequel il interview des journalistes et chercheurs dans le domaine des médias sur leur travail. Retrouvez-le sur Twitter @damianradcliffe.

Image principale sous licence CC par Unsplash via James Baldwin.