Six conseils à suivre pour les journalistes d'investigation

parCarla Nudel and Nicole Martin
3 sept 2020 dans Journalisme d'investigation
Loupe sur fond bleu

Cet article fait partie d'une série proposée par Chicas Poderosas (Filles puissantes), une communauté mondiale qui promeut le leadership féminin dans les médias et crée des ressources pour ses membres. Vous pouvez lire d'autres articles de Chicas Poderosas ici et rejoindre la communauté sur Twitter, Instagram et Facebook.

Ces jours-ci, beaucoup de journalistes se sentent dépassés lorsqu'ils cherchent à trouver des sources en ligne pertinentes et fiables. Cela peut sembler plus difficile que de trouver une aiguille dans une botte de foin, mais il existe heureusement de nombreux outils numériques gratuits qui peuvent vous faciliter la tâche.

Ces six conseils aideront les journalistes d'investigation à être plus efficaces dans leurs enquêtes.

1) Utiliser la recherche avancée pour trouver des sources de qualité

Le journalisme d'investigation nécessite de pouvoir citer des sources pour corroborer les faits révélés et replacer ces nouvelles informations dans leur contexte. Ainsi, les références doivent être diversifiées, fiables et équilibrées en tous points. Cependant, lorsqu'on cherche des sources grâce à un moteur de recherche, les publications non-vérifiées prennent souvent le dessus.

Une façon de faire le tri est d'utiliser les clefs et modules de recherche avancée. Par exemple, ajouter “filetype” à votre requête permet de cibler des formats de fichiers spécifiques comme des PDF ou des tableaux Excel. Ainsi, si vous cherchez des statistiques sur la pauvreté, tapez “statistiques pauvreté filetype:xls.” Les fichiers demandés seront isolés et vous ne perdrez pas de temps à fouiller parmi des pages de résultats inutiles.

Une autre clef de recherche est "site", qui permet d'explorer un nom de domaine ou un site donné. Par exemple, pour trouver le dernier rapport de situation publié par l'Organisation mondiale de la santé sur le COVID-19, vous pouvez chercher “covid site:who.int”.

Si vous en savez pas exactement où trouver l'information, servez-vous du suffixe d'un nom de domaine. Par exemple, pour trouver des sources officielles sur la pauvreté publiée par une branche du gouvernement au Mexique, tapez “pauvreté site:gob.mx” peut donner des résultats de recherche plus ciblés.

 

 

2) Vérifier et re-vérifier

Lors d'une recherche, il est commun de trouver des données, des affirmations, des images et des documents faux ou qui manquent de précision. C'est pourquoi il vous faut vérifier vos informations au début et à la fin de votre enquête.

Si vous voyez une phrase douteuse et voulez vérifier si elle a déjà été publiée par le passé, copiez-la et recherchez-la entourée de guillemets pour voir où cette suite de mots exacte apparaît sur le web.

Par exemple, pour vérifier si Sherlock Holmes a déjà prononcé les mots "Elémentaire, mon cher Watson", il suffit de mettre la phrase entre guillemets dans une requête Google Books. Le moteur de recherche cherchera l'expression dans l'intégralité de l'oeuvre d'Arthur Connan Doyle et révèlera qu'elle n'y figure pas.

Abraham Lincoln with fake quote

La même stratégie peut être utilisée pour vérifier si une phrase ou un paragraphe a été plagié ou si on cherche à mieux en connaître le contexte. Rechercher un texte entre guillemets permet de savoir s'il a été publié sur un autre site auparavant.

Par ailleurs, pour vérifier si un politicien ou une personnalité publique a publié une information sur les réseaux sociaux ou pour retrouver un tweet en particulier, la clef "site", utilisée en même temps que les guillemets, peut donner des résultats précis. Vous pourriez ainsi taper : “‘La Terre est plate” site:twitter.com/nom d'utilisateur.”

Si une fausse affirmation circule, telle que "l'OMS préconise de ne pas porter de masques dans les lieux publics", chercher différentes variations de cette expression peut permettre de retrouver le moment (et le compte) où l'information a été publiée pour la première fois.

Pour évaluer l'origine et la pertinence d'images, il faut se servir de la recherche inverse d'images. Il est possible de chercher une photo, voir les résultats similaires de la requête et ainsi trouver une liste des sites où cette photo a été publiée avant. Cette méthode est la première étape indispensable pour contextualiser toute information visuelle.

Pour faire une recherche inverse d'image, il suffit de cliquer droit sur une image et sélectionner “Rechercher une image avec Google” sur Google Chrome ou directement charger l'image sur Google ou un autre moteur de recherche.

3) Trouver l'angle de votre sujet en s'intéressant au contexte

Lorsqu'on démarre une recherche, il faut se demander ce qu'on espère trouver. Les sujets larges sont souvent tentants mais sont impossibles à couvrir dans leur ensemble. Il faut donc rétrécir le champ.

Si, par exemple, vous cherchez à savoir comment fonctionne le système de santé d'un pays, vous trouverez difficilement quelque chose d'assez intéressant pour être publié. En revanche, si vous suivez une ligne éditoriale—chez Chicas Poderosas, il s'agit de récits sous-traités racontés par le prisme du genre—vous pouvez trouver un angle plus précis pour traiter le sujet. Il pourrait s'agir, par exemple, de l'accès aux soins des personnes séropositives âgées de 20 à 29 ans au Mexique.

4) Créer des alertes pour rester à jour sur son sujet

Il est crucial de ne jamais manquer de nouvelles informations sur le sujet qu'on traite. Un outil clef pour cela est Google Alerts, qui scanne chaque publication sur le web à la recherche d'un mot clef donné. Vous recevez ensuite un email récapitulatif des résultats de cette recherche (avec liens à l'appui) de manière quotidienne, hebdomadaire ou instantanée (au choix).

Les alertes peuvent être paramétrées pour suivre des personnalités ou des sujets particuliers. Cela vous permettra de suivre de nouvelles publications qui citent une source donnée tout au long de votre enquête. Par exemple, pour connaître toutes les publications liées aux violences basées sur le genre, des alertes sur les mots et expressions "féminicide", "violence entre partenaires intimes" ou "micro-agressions genrées" ou d'autres mots-clefs pertinents peuvent être utiles.

Pour créer une bonne alerte, il faut être précis. Pour cela, servez-vous des clefs de recherche citées plus haut. Par exemple, pour ne recevoir que des alertes d'informations publiées par des entreprises sociales en format PDF, il suffit d'ajouter “filetype PDF site:org."

5) Transformer des images en texte

Dans votre recherche, vous trouverez sûrement des tableaux avec des données utiles mais pas forcément dans le format adéquat. C'est un problème fréquent car les rapports sont souvent publiés sous format PDF et les données de manière illustrée. Transcrire les informations à la main est trop chronophage ; il existe heureusement une autre façon de faire.

Tout d'abord, téléchargez la photo ou le PDF en ligne sur Google Drive. Cliquez droit sur le fichier et sélectionnez "Ouvrir avec Google Docs". Google créera un document avec l'image mais également une transcription du texte en dessous.


6) Penser à la "théorie de l'iceberg"

Après une longue enquête, il faut renoncer à inclure certains volets du travail effectué afin de rendre le produit final attrayant, simple et clair pour le lecteur. Selon la théorie de l'iceberg d'Ernest Hemingway, si une enquête est bien menée, seuls 25 % des révélations sont visibles dans l'article final, de la même manière qu'on ne voit que le sommet d'un iceberg car la majeure partie de la glace est immergée sous l'eau.

 

Iceberg

Ce que l'on choisit de laisser sous l'eau ou de rendre visible aux lecteurs tient à nos propres critères journalistiques. Cela implique non seulement de choisir quels éléments permettront de faire avancer le débat public mais aussi de choisir quels angles sont les plus précieux pour notre société.


Nicole Martin est journaliste d'investigation en Argentine et ambassadrice de Chicas Poderosas. Elle est également membre de la 4e génération de Distintas Latitudes (MX) LATAM Network et co-fondatrice de Revista Colibrí. Carla Nudel est une journaliste argentine et formatrice spécialiste des outils numériques et de l'innovation dans les médias. Elle anime la communauté Chicas Poderosas community de son pays.

Image principale sous licence CC par Unsplash via Markus Winkler.