7 choses à savoir avant de créer son premier podcast

parDougenie Michelle Archille
20 nov 2020 dans Bases du journalisme
Enregistrement d'un podcast en cours

Chaque jeudi, le Forum de reportage sur la crise sanitaire mondiale vous propose webinaires et formations en ligne, afin de vous accompagner dans votre pratique professionnelle. Rejoignez-nous

Cet article est issu de l'atelier en ligne, intitulé "Comment lancer un bon podcast?", qui s'est déroulé le 12 novembre dernier. 

Désormais avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, nous ne sommes plus obligés de rester devant la radio ou la télévision pour écouter ou suivre son émission préférée. Les podcasts ont changé la donne. Il en existe sur tous les sujets et peuvent être consultés n’importe où et à n’importe quelle heure. Le secteur du podcast tend de plus en plus à se développer et commence à être de plus en plus prisé par les médias. 

Aujourd’hui, nombreux sont les journalistes qui s’adonnent à la production des podcasts. Avec la crise sanitaire causée par le COVID-19, ils ont été nombreux à en avoir réalisés depuis chez eux à cause des mesures de prévention prises contre la propagation du virus. 

L’univers des podcasts prend de plus en plus d'ampleur, que ce soit dans le monde ou dans certains pays en Afrique, c’est d’ailleurs ce qui a motivé les responsables du Forum de Reportage sur la Crise Sanitaire Mondiale  d'organiser ce webinaire le jeudi 12 novembre sur le thème : "Comment faire un bon podcast ?", afin de permettre aux journalistes qui s’intéressent à ce domaine de mieux le maîtriser. Cette fructueuse rencontre a été animée par Abèdjè Senatou Saka et modéré par le journaliste et directeur du forum, Kossi Elom Balao. 

[Lire aussi : Comment le podcasting se développe en Afrique francophone]

Abèdjè Senatou Saka est journaliste en charge des podcasts chez RFI et France 24. Détentrice d’une licence en communication stratégique, elle possède un master en recherche information et  communication à l’Université de Grenoble en France. Elle dispense épisodiquement des cours à l’Ecole supérieure de journalisme de Lille. 

Selon l’intervenante, le podcast est un contenu audio numérique que l’on peut écouter à n’importe où et n’importe quand grâce à la technologie du flux RSS. La production de ce dernier se démocratise de plus en plus avec les smartphones. De plus, il existe de nombreuses applications de diffusion de podcast aujourd’hui. 

Connaître les écosystèmes des podcasts 

Selon Abèdjè Senatou Saka, il est important de maîtriser l’écosystème des podcasts avant de se lancer. Ce dernier se résume en trois grands piliers que sont les studios de création, c’est-à-dire l’endroit où l’on produit les podcasts. Ensuite, il y a les hébergeurs de podcasts. Et pour finir, les plateformes de diffusion. Au cours de son intervention, la journaliste a pris plusieurs exemples d’hébergeurs comme Anchor, Ausha et audio blog d’Arte radio. Elle a mentionné plusieurs plateformes de diffusion comme Spotify, Deezer, Apple podcast et Soundcloud. 

Quels matériels pour la production du podcast ? 

La production d’un podcast n’est pas la chose la plus difficile à faire aujourd’hui. Pour lancer un podcast, il faut d’abord trouver un sujet qui soit original. Il faut ensuite disposer d’un smartphone, si besoin avec un micro externe. Dépendamment du niveau de professionnalisation de la personne, elle peut se procurer un zoom avec bonnette pour une amélioration de la qualité du son.  Ou encore une table de mixage, ce qui nécessitera un ordinateur. Et enfin, après montage des sons et récupération de l’essentiel de l’interview, s'il s'agit d'un podcast de conversation, il faut utiliser un logiciel de montage. Elle suggère dans ce cas, le logiciel de montage Audacity. 

[Lire aussi : Washington d'ici unit les voix francophones dans la capitale américaine]

Les types de podcasts

Il existe deux types de podcasts. Il y a les podcasts de rattrapage qui sont des contenus de radio tels des documentaires, des chroniques qui sont diffusés sur le web comme des podcasts. Lesquels contenus peuvent être réécoutés par les internautes. Et enfin, il y a les podcasts originaux qui sont des productions propres destinées aux environnements numériques. 

Par ailleurs, Il existe plusieurs formats de podcasts parmi lesquels on peut citer le podcast de reportage avec ambiance ou situation, le podcast de témoignage ou de confession, le podcast documentaire, le podcast d’enquête et enfin le podcast de conversation ou talk qui est le plus utilisé et le plus facile à réaliser. 

Les valeurs à cultiver 

Avant toute chose, il faut faire preuve de sincérité. La liberté de ton et la personnalité sont d'autres éléments importants. La personne doit pouvoir se servir du pronom "je". Il faut également une proximité avec les auditeurs et enfin, le sujet traité doit être original. 

La durée et la structure d’un podcast

Selon Abèdjè Sinatou Saka, il n’existe pas de durée fixe pour un podcast, c’est le sujet qui définit la durée. C’est ce qui différencie d’ailleurs les podcasts des émissions de radio. Contrairement à la radio, les podcasts se réalisent dans avec une plus grande liberté. Le format dépend non seulement du sujet choisi, mais aussi de l’intervenant. Plus il est intéressant et passionnant, plus le podcast sera long. 

Par ailleurs, en ce qui concerne la structure du podcast, l’intervenante affirme qu’il n’y a pas une structure définie pour réaliser un podcast et ce, quel que soit le sujet. Cependant, celui ou celle qui veut se lancer dans la réalisation des podcasts doit écouter beaucoup de podcasts existants, car dit-elle, ce n’est qu’en affinant votre écoute que vous allez trouver des idées de formats intéressants. 

[Lire aussi : Les conseils de créateurs de podcasts pour se lancer]

La communication du podcast 

La communication autour de son podcast est sans doute la partie la plus importante. C'est le moment où l'on cherche à se faire connaître après avoir lancé son projet. La meilleure façon de le faire, c’est au travers des réseaux sociaux, c’est pour cela qu’il faut leur accorder beaucoup de temps. Toutefois, il est conseillé de se concentrer plutôt sur une ou deux plateformes, afin de mieux les animer. En outre, la personne peut toucher essayer de se faire connaître auprès des journalistes. Ou encore elle peut se faire citer par un autre podcasteur.se plus populaire. Enfin, la pratique du bouche à oreille reste jusque-là l’un des moyens les plus efficaces de se faire connaître. 

Toutefois, celui ou celle qui réalise un podcast que ce soit pour la première fois ou non, ne doit pas se mettre la pression, car les podcasts se valorisent sur du temps long. De plus, la personne doit être patiente parce que les résultats ne se produisent pas vite et pour finir, elle ne doit pas hésiter à se lancer et à s’habituer à sa propre voix. 

Le bon titre

Pour réaliser un bon podcast, il faut d’abord prendre le temps de réfléchir au sujet. Et une fois la réflexion entamée, il est conseillé de rédiger une note d’intention dans laquelle on détermine la façon dont on veut amener le sujet. Ensuite, il faut définir le format, la durée, la régularité et enfin, déterminer la façon dont on va aborder le sujet pour ce soit intéressant. Une grande attention doit être portée au titre du podcast, car c’est la partie qui nécessite plus de temps. Cela demande beaucoup de travail. En outre, on doit se demander si l’on veut faire des séries d’épisodes ou encore quelque chose de régulier. 

Par ailleurs, concentrez-vous sur la description, le minutage, le visuel ainsi que les noms du podcasteur et des invités selon le format utilisé.


Dougenie Michelle Archille est juriste et journaliste à Enquet'Action. Elle a mené plusieurs enquêtes sur des sujets de société.


 Photo d'illustration sous licence CC par Soundtrap via Unsplash