Des conseils pour lancer une newsletter qui fonctionne

Автор Charles KOLOU
Jun 30, 2022 в Innovation dans les médias
Des lettres

Les infolettres ou newsletters en anglais sont aujourd’hui au cœur de la stratégie de transformation numérique de nombreux médias, comme le New York Times. C’est un puissant outil de fidélisation et de rapprochement de l’audience pour les médias, mais aussi pour des entités comme Facebook. Pour les médias, c’est aussi un outil de monétisation de l’information.

Qu’est-ce qu’une newsletter ? Comment créer une newsletter à succès ? Ces questions ont été décryptées le 10 juin dernier au cours du 92e webinaire organisé par le Forum Pamela Howard de l’ICFJ (International Center For Journalists) sur le reportage des crises mondiales.

Un webinaire modéré par Kossi Balao, responsable dudit forum francophone. Patrick White, invité du webinaire est journaliste et professeur de journalisme à l'Université du Québec à Montréal a animé cette formation. Il est également l'éditeur d'une infolettre médias très suivie. 

 

 

Un regain d’intérêt pour les newsletters 

Les newsletters ne sont pas un phénomène nouveau. Elles remontent à la fin des années 1990 avec l’apparition d'Internet, rappelle Patrick White. L’engouement autour des newsletters s’explique par la possibilité qu’elles offrent aux médias de toucher un très grand nombre de lecteurs. 

"Ce regain d’intérêt de la newsletter est lié à la force du nombre. La newsletter permet évidemment d’aller chercher des adresses courriels pour constituer des listes de distribution de contenus", explique Patrick White. 

La newsletter de nos jours permet de développer une relation personnelle avec les lecteurs ou avec les citoyens. Elle permet de faire une sélection et un tri des informations dans un monde de surabondance d'informations, pour faciliter la lecture à ses publics, indique Patrick White.

"Il y a trop d'informations qui circulent et beaucoup sont perdus dans tout ça. Le rôle du journaliste ou du média ou encore de votre entreprise à travers sa newsletter, c’est évidemment de faire le tri, de donner du sens à l'information, d'expliquer les choses, et aussi d'aller chercher les informations pour les lecteurs qui sont noyés dans des informations qui circulent", fait savoir Patrick White. 

La newsletter permet ainsi aux médias de créer de l’engagement des lecteurs par rapport au contenu diffusé. 

[Recevez une fois par semaine nos opportunités et nos articles]

Newsletter spécialisée ou généraliste ?

Les infolettres sont créées de façon automatisée soit manuelle. Le choix d’un des formats de production dépend des ressources financières et humaines du média. Patrick White suggère un mélange des deux types de newsletters. 

"Il est important d’avoir un être humain qui va choisir les photos, les informations, et qui va écrire de façon succincte. On peut mélanger les deux en rendant automatique l’envoi de certains contenus et aussi manuellement envoyer les textes les plus populaires du jour ou de la semaine aux abonnés", pense Patrick White. 

Automatisées ou manuelles, les infolettres doivent aujourd’hui être soit spécialisées, soit locales, pour avoir les plus grandes chances de trouver un public. Pour l’écrivain et ancien correspondant de l'agence de presse Reuters, l’avenir des newsletters est dans les newsletters hyperlocales et ultra spécialisées, quelle que soit la langue de diffusion.

Patrick White recommande la création d’une newsletter thématique, qui offre plus de possibilité aux médias d’augmenter leur lectorat. 

Un outil de monétisation de l’information

La newsletter est un outil de monétisation de l’information.  Elle s’intègre aujourd’hui au modèle d’affaires des médias. "On n’est pas obligé de faire payer les lecteurs. Il y a moyen de faire payer évidemment, en invitant les lecteurs à faire des dons volontaires. Et cela marche surtout si vous êtes un journaliste connu ou qui a une expertise particulière", souligne Patrick White. Ainsi, les newsletters offrent la possibilité de faire entre autres du crowdfunding.

De fait, avec une newsletter, les médias peuvent créer des services payants à la carte en se servant des contacts e-mail des abonnés : 

"Les médias peuvent utiliser la liste de leurs abonnés newsletters pour mobiliser des participants à des événements payants comme l’organisation des conférences, de formations, des webinaires, des colloques". 

De même, la gratuité de la newsletter permet de développer le trafic sur les sites d’information des médias. Les newsletters permettent aussi aux médias de disposer d’une base de données de leurs lecteurs et de pouvoir les joindre facilement. Cette meilleure connaissance du lectorat permet de segmenter son lectorat et créer de plus de newsletters spécialisées pouvant engendrer plus de revenus. 

Étapes pour créer une newsletter

Pour créer une newsletter, Patrick White pense qu’il faut dans un premier temps se poser quelques questions.

  • Est-ce que j’ai quelque chose à offrir ?
  • Est-ce que j’ai un contenu que les autres n’ont pas ?
  • Mon média offre-t-il un contenu à valeur ajoutée, qui est différent des autres médias ? 

"Si oui, alors, vous pouvez facilement vous créer une newsletter avec Mailchimp ou lancer une infolettre gratuitement avec WordPress. Vous pouvez aussi utiliser des outils comme Substack, ou d’autres outils gratuits développés par Twitter, Facebook, et LinkedIn", indique Patrick White. 

Après cette étape de lancement, le média doit disposer d’un personnel ayant des aptitudes au sein de sa rédaction qui devra travailler spécifiquement sur la newsletter en choisissant des titres accrocheurs, de bons contenus et photos à envoyer aux abonnés.  

Il faudra à la suite mettre en place une stratégie pour amener les lecteurs à payer ou à faire des dons pour supporter les coûts de production de la newsletter. 

"Il faut qu’à même penser à un modèle d’affaires, parce que sans revenus, c’est impossible de survivre", conseille Patrick White. 

Pour réussir son infolettre, il conseille de disposer ou de se former en analyse de données analytiques.


Photo, Diana Light licence CC via Unsplash